Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/06/2007

Le pilote n’aime pas l’eau

Position à 20h00 mardi 26 juin : 47°40N par 10°08

A 248 milles de Falmouth

*************************************************

Hier soir lundi. Vers 23h, le portable sonne : "Tapioca". C’est bizarre, ils n’appellent jamais si tard, sauf en cas de problème majeur. Je décroche : "Oui Philippe?"

 Et alors on apprend que le pilote est à nouveau hors service, tout comme lors de la fin de la première étape. "Essaye de contacter Christophe (chef electronicien de Sailing Stories – tout juste revenu d’un séjour … aux Açores), il faut trouver une solution, je n’arrive pas à le joindre. Ici le vent ne s’est pas encore calmé, je ne nous vois pas rivé à la barre pendant les dernières 400 milles…"

Christophe, qui je contacte sans problème, est très aimable et me fournit 3 options, dont la première m’est très connue : "Eteindre le pilote, compter jusque 10, puis remettre en route" Ce truc-là fonctionne dans 90% des cas... Je tape vite un mail, puis l’envoie à "Tapioca".

 

 Et l’attente commence. Ce matin : rien. A midi : rien. Après-midi : toujours rien. Je demande à mon collègue de Radio Holland de vérifier le compte de GENERAL TAPIOCA pour l’iridium : rien d’alarmant, il est toujours bien rempli (Radio Holland offre le airtime à Philippe et Laurent).

Enfin ce soir vers 20h (à l'heure normale) : "Tapioca" à l’appareil. Qu’en est-il du pilote ?

Malheureusement … la ligne est très mauvaise. J’arrive à comprendre que la réparation leur a pris pas mal de temps, qu’une infiltration d’eau dans la boite de jonction en était la cause, qu’ils ont réussi à remettre en route le pilote, mais plus avec toutes les fonctions. "Il y avait pas mal d’air lors de la réparation, c’était assez sportif allongé à l’intérieur sous le cockpit". Ceux qui connaissent le bateau peuvent se l’imaginer, sans doute…

Enfin, ce soir le vent avait quand même l’air de se calmer un peu, GENERAL TAPIOCA fonçait à 6,5-7 nœuds au près bon plein, sur la route directe, toujours sous 2 ris et petit foc. "Mais nous venons de remarquer un voilier droit devant, il se peut que l’on va larguer un ris afin de le rattraper au plus vite". Ah l’esprit de compétition… Parlant de compétition, GENERAL TAPIOCA a enregistré la meilleure moyenne de sa classe, reprenant des milles à tous ses concurrents, pour grimper une place au classement : désormais 6ièmes, ils se rapprochent vite de la 4ième place.

A bord, le moral est à nouveau très bon : "On dort bien, on mange bien. C’est du lyophilisé, donc pas de haute cuisine, mais on n’a pas faim. Dommage des milles perdus, mais pour nous il est plus important d’arriver sains et saufs à bon port". En arrière plan, j’entends Laurent clamer : "Plus que 248 milles à faire !"

Une arrivée jeudi après-midi se dessine. Les supporters du comité d’acceuil sont les bienvenus à Falmouth!

Commentaires

Mijn frans is niet het beste, laat staan als ik het moet schrijven op een engels toetsenbord :-)
Alvast bedankt voor de dagelijkse updates, ik slaap er soms slecht van maar meestal is daags nadien het leed geleden en zijn de Philipe en Laurent weer op pad met het "mes" tussen de tanden.
Sterkte ginder, en meer nog, een redelijke wind van de goede kant.
En tot de volgende regatta in t Belgische :-)

May the force be with you zouden ze in outerspace zeggen

Prend soin.

Écrit par : Mark - Half Moon | 27/06/2007

les dieux ne sont pas avec vous , j avais pourtant prié pour un bon petit force 4 au portant pour vous permettre de surfer de vagues en vagues en tee shirt et lunettes solaires Bravo d ' avoir eu le courage de prévilegié la sécurité par rapport au résultat .
Content pour vous qu il n 'y a pas eu de casse

Écrit par : van hoogten | 27/06/2007

Les commentaires sont fermés.