Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/06/2007

Entrée du Golfe mouvementé

Position à 20h00 dimanche 24 juin : 45°19N par 14°25W Distance parcouru sur 48h : 325 milles nautiques Distance à parcourir : 533milles nautiques *************************************************

"Pluie, vent et brouillard, parsemé de quelques rayons de soleil. Le vent vient du 240°, et souffle à moins de 15 nœuds », commente le skipper samedi soir. Nous sommes passés aujourd’hui de génois au spi, puis spi lourd, puis génois lourd à nouveau. Aujourd’hui nous avons rencontré KILLARY FLYER dans un banc de brume, ils étaient sous génois. Quand ils nous ont vus passer sous spi, eux aussi ont hissé la bulle."

Question alimentation, les 2 copains en sont à leurs 3 dernières cannettes : partis plus légers en fonction du petit temps prévu pour la première moitié de course, Philippe et Laurent en payent les frais : bientôt plus de bière rafraichissante à bord du voilier belge… Insensé.3197b11919f6db02cb99358e1676f3fd.jpg

Heureusement, les kilos gagnés ont contribué à l’avantage acquis après 5 jours de course. Cependant, dans la nuit de samedi à dimanche le vent a monté d’un cran, et soufflait à 20-25 nœuds du nord à l’entrée du Golfe de Gascogne, obligeant GENERAL TAPIOCA à plonger sous trinquette et 2 ris en-dessous de la ligne droite qu’ils espéraient tenir. Heureusement après quelques heures le vent a tourné vers le Nord-ouest, ce qui leur a permis de faire un cap au 70°, toutefois toujours en-dessous de la route directe. En effet, GENERAL TAPIOCA est un peu léger pour affronter ce vent fort, et ne peut faire un bon cap au près dans la mer formé. Une troisième bande de ris se fait manquer à bord. Durant la nuit de dimanche à lundi GENERAL TAPIOCA a même fait un cap plein Ouest afin d’éviter une zone avec 30 nœuds de vent en plein milieu du Golfe. Les prévisions pour ce lundi n’annonçaient guère de répit. Ce ne sera que pour la journée de demain et mercredi, quand le vent devrait souffler à moins de 20 nœuds, et de l’Ouest-sud-ouest, une allure plus favorable au cap. A midi aujourd'hui, un message nous parvient: " 45 55n 014 11w cap63 vit 6.5 avons preserve le bateau "

On y verra plus clair ce soir. Sans doute cela aura coûté quelques milles de l'avance aquise...

Entretemps le concurrent RUFFIAN accuse près de 68 milles de retard, suite à des problèmes de spi (tourné autour de l’étai pendant 5 heures suite à une rencontre imprévue avec un cargo évité de justesse), de pilote automatique (à deux reprises, nécessitant un arrêt de près de 4 heures) et maintenant aussi de hale-bas de grand-voile… Et partout dans la flotte on signale la présence de mammifères marins… Qu’on est heureux chez soi dans le sofa, au sec…

Commentaires

Courage les gars ... Et comme vous avez raison de préserver le matériel, n'oubliez pas de préserver aussi les bonshommes. Et si votre prudence vous a coûté quelques places dites-vous bien que rien n'est joué tant qu'on n'est pas "amarré, doublé" !
Bisous,
Mady et l'équipe.

Écrit par : Mady Fobert | 25/06/2007

Dommage pour les pintjes. A bientôt et bon courage,
Alain

Écrit par : Alain Delvaux | 25/06/2007

Les commentaires sont fermés.